LE NOUVEAU BAC GENERAL
  • Les épreuves communes de contrôle continu d’histoire-géographie

 

Chaque épreuve commune de contrôle continu d’histoire-géographie se compose de deux parties. La première consiste en une question problématisée ; la seconde est soit une analyse de document(s), soit la réalisation d’une production graphique. Si la première partie du sujet porte sur l’histoire, la deuxième porte sur la géographie et inversement. Chaque partie est notée sur 10.

En première sont organisées deux épreuves de deux heures :

  • Une réponse à une question problématisée : le candidat doit montrer qu’il a acquis des capacités d’analyse, qu’il maitrise des connaissances, sait les sélectionner et les organiser de manière à répondre à la problématique de la question ;
  • Une analyse de document(s) ou la réalisation d’une production graphique : l’analyse de document(s) est accompagnée d’une consigne suggérant une problématique et des éléments de construction de l’analyse. Le (ou les) document(s), en histoire comme en géographie, comporte(nt) un titre et, si nécessaire, un nombre limité de notes explicatives. Lorsque la production graphique est un croquis, ce croquis est réalisé à partir d’un texte élaboré pour l’exercice qui présente une situation géographique. Un fond de carte est fourni.

 

En terminale, l’épreuve de 2 heures est divisée en deux. Si la première partie du sujet porte sur l’histoire, la deuxième partie sur la géographie et/ou inversement. Chaque partie est notée sur 10 :

  • Une réponse à une question problématique : il s’agit d’une réponse rédigée et construite. L’élève doit montrer qu’il a acquis des capacités d’analyse, qu’il maitrise des connaissances, sait les sélectionner et les organiser de manière à répondre à la problématique de la question ;
  • L’analyse de document(s) ou la réalisation d’une production graphique : l’analyse de document(s) est accompagnée d’une consigne suggérant une problématique. Le (ou les) document(s), en histoire comme en géographie, comporte(nt) un titre et, si nécessaire, un nombre limité de notes explicatives. Lorsque la production graphique est un croquis, ce croquis est réalisé à partir d’un texte élaboré pour l’exercice qui présente une situation géographique. Un fond de carte est fourni.

 

 

 

 

Fermer le menu