Je suis au lycée et je ne sais pas quelle formation choisir après le bac

OBJECTIFS.3 - Je suis au lycée et je ne sais pas quelle formation choisir après le bac

À peine plus de la moitié des jeunes de 18 à 25 ans avaient un projet professionnel au moment du choix de leur orientation (contre 43 % qui n’en avaient pas) avec des taux équivalents chez les élèves et diplômés de l’enseignement professionnel et les étudiants du supérieur.

Les jeunes sont partagés quant à l’accompagnement qu’ils ont reçu durant leur scolarité.

Un jeune sur deux déclare ne pas avoir été bien accompagné par son établissement au sujet de l’orientation (48 %) (Crédoc pour le Cnesco, 2018).

Ainsi, pour un jeune sur deux, le goût personnel pour un métier/un secteur (48 %) et l’appétence pour une discipline/une filière (41 %) sont en tête des motivations pour choisir une orientation

58 % des jeunes de 18 à 25 ans (Crédoc pour le Cnesco, 2018) estiment que « comprendre leurs propres envies » est un des trois éléments les plus utiles pour prendre des décisions d’orientation (il s’agit de la réponse la plus souvent choisie). C’est en parallèle le domaine sur lequel ils estiment avoir reçu le moins d’accompagnement de la part de l’institution scolaire (63 % des jeunes), alors qu’ils ont reçu un accompagnement solide sur la connaissance des métiers (77 %) ou des filières (80 %).

Le bilan d’orientation de ODIEP a pour objectifs :

  1. Favoriser une réflexion sur la connaissance de soi et l’estime et la confiance en soi en utilisant nos tests psychométriques qui vont permettre aux élèves de prendre conscience de leurs aspirations et compétences.
  2. Favoriser l’estime de soi par une réflexion sur les compétences
    • Exprimer les qualités, compétences et valeurs directrices des élèves et les communiquer à leurs parents (notamment par le bulletin scolaire, avec des appréciations scolaires constructives et positives).
    • Reconnaître et valoriser les cultures et langues familiales (connaissances et compétences souvent non considérées comme telles par les élèves).
    • Travailler sur le sentiment d’efficacité personnelle.
    • créer la confiance.
  3. Réfléchir aux comportements en situation de travail de groupe.
    Pour réfléchir à une orientation professionnelle, la connaissance de ses goûts et qualités doit s’accompagner d’une réflexion sur le « soi au travail », c’est-à-dire ses comportements en situation de travail.
    Pour les élèves, il est difficile de s’imaginer ce que seront leurs comportements en milieu professionnel, mais la connaissance de leurs comportements au sein d’un groupe d’élèves et lors d’un travail de groupe peut être un moyen de l’approcher.
  4. Objectif : Préparer aux évolutions des métiers et à l’orientation tout au long de la vie
    • Mettre l’accent dans les présentations des métiers sur les secteurs porteurs et les secteurs en déclin, avec une prospective à 10/20 ans.
    • En travail de retour sur les présentations de métier, faire identifier par les élèves les compétences, qualités et talents requis et notamment ceux qui peuvent être transférables ; mettre en évidence les liens entre différents métiers hors d’un même domaine professionnel.
  5. Objectif : Informer sur une diversité de métiers de façon concrète.
    De nombreuses sources d’information, adaptées aux différents âges, sont fournies par ODIEP aux lycéens. ODIEP permet aux élèves de construire eux-mêmes l’information qui leur est la plus utile en leur proposant d’enquêter sur les métiers via des contacts concrets.
  6. Objectif : Permettre aux élèves de se repérer dans l’information sur les filières et leurs débouchés

L’information sur les métiers et les filières d’études est largement disponible, voire trop abondante.

Pour les jeunes et leurs familles, le problème n’est plus alors de trouver une source d’information mais de trier les sources les plus fiables et les plus utiles pour leurs décisions d’orientation. Sur les débouchés des formations, les informations disponibles peuvent émaner d’acteurs qui ont un intérêt marchand à ce que certaines formations soient attirantes.

Le rôle des coachs d’orientation de ODIEP devient donc d’accompagner une recherche autonome d’information en renforçant la visibilité des sources fiables au niveau national sur les filières et les débouchés.

ODIEP offre de services d’orientation efficace dans un nouveau contexte marqué par des systèmes d’éducation et de formation inscrits dans une perspective tout au long de

La vie et des marchés du travail dynamiques, globalisés, incertains et pénétrés par le numérique.

Pour ODIEP , l’orientation scolaire est « une démarche d’information et de conseil pour les lycéens de 1re et de terminale. Il s’agit de les accompagner lors d’un bilan d’orientation pour les aider à choisir les formations d’enseignement supérieur les mieux adaptées à leur parcours et à leurs projets, et ainsi favoriser leurs chances de réussite. ».

ODIEP explicite l’architecture post-bac et sa décision sur trois critères :

  • connaissance de soi,
  • résultats scolaires,
  • attendus du supérieur.

40 ans d'expertise

Plus de 10.000 bilans d’orientation scolaire effectués.

Nos tests d’orientation scolaire

Exclusivement pour nos clients
Deux tests psychologiques uniques et propriétaires

Des spécialistes Parcoursup

Un coach d’orientation expert : Alexandre de LAMAZIERE

Un service fiable

Fournir l’information adaptée à votre enfant qui prend en compte l’évolution constante du système éducatif

Avec ODIEP,
vous acquérez estime
et confiance en soi

Contactez-nous

Contacter ODIEP pour plus d’informations

  • 10 rue de Laborde, 75008 Paris
  • 01 42 65 37 18

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Fermer le menu