METHODE SELECTION PARCOURSUP PARIS DESCARTES

méthode Université Paris-Descartes pour la licence sciences de l’éducation

En 2018, 3.212 candidats ont postulé en licence de sciences de l’éducation à Paris-Descartes pour seulement 80 places. Pour classer les dossiers, l’université a pris en compte cinq matières : le français (épreuves anticipées du bac ou notes de terminale), l’histoire-géo, la LV1, les maths (ou les sciences pour les bacheliers L) et la philosophie. Pour les bacheliers professionnels, qui n’ont pas d’épreuve de philosophie, le coefficient pour l’écrit de français a donc été augmenté.

L’université a retenu les notes obtenues au premier et deuxième trimestre. Par souci d’équité entre les lycées, chaque note est corrigée, grâce à la courbe de Bézier, en fonction de l’ensemble des notes de la classe de l’élève (note minimale, note maximale, moyenne de la classe) et sans tenir compte du lycée d’origine. Il suffit ensuite de calculer la moyenne obtenue par l’élève sur les deux trimestres dans chaque matière (sauf pour le français, puisqu’il s’agit des résultats des épreuves anticipées du bac).

Pour obtenir des profils équilibrés, l’université a choisi de sanctionner les élèves ayant obtenu des notes inférieures à 6/20 dans une des cinq matières en divisant cette note par 2.

Chaque matière a un coefficient de 1, sauf la philosophie, dont le coefficient est de 0,5. Les candidats obtiennent ainsi une note globale, à laquelle s’ajoute un point supplémentaire pour les non-scientifiques ayant suivi une spécialité scientifique en terminale et une note de 0 à 6 points pour la fiche Avenir (cohérence du projet sur 3 points et capacité à réussir sur 3 points). Les candidats obtiennent généralement une note globale entre 0 et 120 points.

Un pré classement est établi avant de passer au traitement manuel des candidatures pour les dossiers incomplets, les candidats du secteur académique et les 100 premiers candidats hors-secteur. Chaque dossier peut obtenir entre 0 et 5 points supplémentaires au regard du projet de formation motivé, du CV et de la fiche Avenir.

Après analyse des résultats, l’université obtient son classement final. En 2018, sur les 160 premiers, l’université comptait 52 bacs S, 50 bacs ES, 27 bacs L, 26 bacs techno, 3 bacs pro et 2 DAEU.

Fermer le menu