Choisir ses 3 spécialités
- Seconde - Bac Général -

personnage3 1 scaled - Bilan Orientation scolaire Seconde  - Bac Général

En supprimant les filières de la voie générale et en les remplaçant par une filière unique, au sein de laquelle la personnalisation du parcours d’études se construit en choisissant « librement » trois enseignements de spécialité en première, puis deux en terminale,on contraint les familles dont les enfants sont scolarisés en voie générale à s’inscrire dans une logique de préparation continue aux divers choix d’orientation qui se présentent à chaque étape de la scolarité, de la sortie du collège à l’entrée dans l’enseignement supérieur.

Il convient de rappeler que si certains enseignements n’existent que sous la forme d’enseignements de spécialité, et ne figurent donc pas dans le tronc commun (mathématiques, physique-chimie, SVT, SES, NSI, SI…), d’autres se présentent à la fois en tant que faisant partie du tronc commun et d’une possibilité de choix complémentaire en tant qu’enseignement de spécialité (c’est par exemple le cas de l’enseignement d’anglais)

Une simple lecture de divers documents officiels ou officieux permet de constater que ces enseignements de spécialité sont très fréquemment présentés comme devant être choisis en fonction des objectifs d’études supérieures de la famille. Dans une note de service officielle consacrée aux enseignements de spécialité  (N° 2018-109 du 5 septembre 2018) , signée par le Directeur Général de l’enseignement scolaire, publiée au Journal Officiel de la République Française, il est écrit ceci : « En voie générale (…) la combinaison des enseignements de spécialité (trinôme en première, binôme en terminale) doit prendre en compte la pertinence des poursuites d’études dans l’enseignement supérieur (…) ». 

 

40 ans d'expertise

Plus de 10.000 bilans d’orientation scolaire effectués.

Nos tests d’orientation scolaire

Exclusivement pour nos clients
Deux tests psychologiques uniques et propriétaires

Des spécialistes Parcoursup

Un coach d’orientation expert : Alexandre de LAMAZIERE

Un service fiable

Fournir l’information adaptée à votre enfant qui prend en compte l’évolution constante du système éducatif

Prendre une décision d'orientation scolaire

La décision d’orientation est prise in fine par le chef d’établissement celle-ci peut ne pas être conforme aux voeux des familles et pourra donc faire l’objet d’un recours devant une commission d’appel si la famille le décide.

ODIEP va aider d’une part le lycéen dans son choix du cycle de terminale et d’autre part aider la famille à constituer un dossier appelé  » Bilan d’orientation / Mon choix du cycle de terminale  » qui sera remis au chef d’établissement si nécéssaire.

L’objectif est d’aider l’élève « dans la conception de son projet de poursuite d’études » entre un bac technologique et un bac général.

Si vous optez pour la première option, la situation n’évolue pas par rapport à aujourd’hui : vous devrez choisir une série (ST2A, SMTG, ST2S, STL…).

Si vous souhaitez vous tourner vers la voie généralevous ne devrez plus choisir une série (S, ES ou L) mais trois spécialités, que vous suivrez en plus d’enseignements de tronc commun (français, histoire-géographie, EMC, LV1, LV2, enseignement scientifique, EPS). Une décision qui devrait avoir des conséquences sur la suite de votre scolarité, au lycée mais aussi dans le supérieur.

Le choix des enseignements de spécialités dans la voie générale

Ce choix de spécialités concerne les élèves qui entrent en seconde à partir de la rentrée 2018.
Ils devront choisir leurs trois spécialités de première, lorsqu’ils se tournent vers la voie générale, au deuxième trimestre de seconde,

La suppression des séries dans la voie générale à partir de la rentrée 2019, remplacées par un choix de spécialités, doit permettre à l’élève d’opter pour les matières de son choix, en plus de celles du tronc commun.
Douze spécialités sont proposées : arts ; biologie-écologie ; histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ; humanités, littérature et philosophie ; langues, littératures et cultures étrangères ; littérature et LCA (langues et cultures de l’Antiquité) ; mathématiques ; numérique et sciences informatiques ; physique-chimie ; SVT (sciences de la vie et de la Terre) ; sciences de l’ingénieur ; SES (sciences économiques et sociales).

7 spécialités sur 12 « doivent pouvoir être accessibles au sein d’un réseau d’établissements ou d’un bassin, et pas forcément d’un lycée. Il s’agit de : histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ; humanités, littérature et philosophie ; langues, littérature et cultures étrangères ; mathématiques ; physique-chimie ; SVT ; SES.

Concernant  les spécialités Arts, littérature et LCA, numérique et sciences informatiques, et sciences de l’ingénieur « elle feront l’objet d’une carte académique, voire nationale ». La spécialité biologie-écologie, elle, ne sera proposée que dans les lycées agricoles.

Il conviendra avec l’ODIEP d’anticiper le choix de la classe de première de l’élève car certaines formations demandent cependant de se préparer au plus tôt en choisissant les bonnes spécialités. D’autant plus que tous les lycées ne proposeront pas toutes les spécialités. Seules sept d’entre elles, sur 12, sont assurées d’être présentes au minimum au sein d’un bassin de formation.

hustle and bustle 1738072 1280 1024x576 - Bilan Orientation scolaire Seconde  - Bac Général

89.2%

des élèves de Seconde poursuivent leurs études en voie générale et technologique (rentrée 2017)

Bac Général - Série S
Bac Général - Série S 42%
Bac Général - Série ES
Bac Général - Série ES 23%
Bac Général - Série L
Bac Général - Série L 10%
Bac Général - Autres séries
Bac Général - Autres séries 25%

Notre méthodologie en orientation scolaire

La massification de l’enseignement secondaire s’est accompagné d’un besoin croissant d’accompagnement des projets d’orientation des élèves de seconde qui repose maintenant sur l’ensemble des professeurs or il faut bien prendre acte du fait qu’une importante partie des professeurs sont plus ou moins réservés estimant ne pas avoir été préparé à une telle tâche.

Basé sur l’étude du potentiel et la connaissance de soi, le bilan d’orientation scolaire spécifique à l’élève de seconde permet aux jeunes de construire un projet à long terme pour déterminer le choix entre une voie technologique ou une voie générale.

L’ ODIEP cherchera à vous motiver afin de faire face aux changements de la seconde : un nouvel établissement, de nouveaux professeurs, de nouvelles matières enseignées, une méthodologie de travail différente de celle que vous avez connu au collège,qui vont impliquer maturité et rigueur de votre part et de nouvelles exigences envers vous.

Avec ODIEP,
vous acquérez estime
et confiance en soi

Contactez-nous

Contacter ODIEP pour plus d’informations

  • 10 rue de Laborde, 75008 Paris
  • 01 42 65 37 18

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Fermer le menu