RAPPORT PISA JANVIER 2020 METIERS DES JEUNES

Une situation préoccupante
En se concentrant sur des métiers classiques comme médecin ou professeur, les jeunes n’ont pas l’air d’avoir une bonne connaissance de la transformation du marché du travail et de l’économie. Même si ces métiers n’ont que peu de chance d’être automatisés, Andreas Schleicher, directeur de l’éducation et des compétences de l’OCDE, se dit préoccupé par cette situation : « L’enquête montre que trop d’adolescents ignorent ou ne sont pas conscients des nouveaux types de métiers qui se créent, notamment du fait de la transformation numérique de l’économie. ».

Pour rappel, l’OCDE prévoit qu’en France, près d’un métier sur deux sera profondément transformé ou disparaîtra suite aux évolutions technologiques, comme la robotique ou l’intelligence artificielle.

L’enquête révèle également un décalage profond entre les aspirations des jeunes et les qualifications et/ou formations nécessaires pour y accéder. L’OCDE préconise de mettre en place des services d’orientation efficaces dans les pays concernés et de renforcer le lien entre le jeune et le monde du travail. L’apprentissage, qui a connu une augmentation de 16 % en 2019 en France, semble un bon moyen de répondre à ces enjeux.

Fermer le menu