Contact

01 42 65 37 18
Organisme agréé par l'Etat

Nos services

Bilan orientation Etudes Supérieures

Bilan d’orientation

Etudiant en L1 Psychologie

Suis-je prêt pour la L1 de psychologie ?

Comment me ré-orienter après une L1 de psychologie?

Demander conseil

L1 Psychologie

Effectuer un bilan d'orientation approfondi voir une ré-orientation

20% des inscrits en psychologie obtient le titre de psychologue.

Tous les ans, de nombreux étudiants se ruent vers les études de psychologie. Les études en L1 de psychologie sont choisies davantage par défaut ou par affectivité que par réelle connaissance de la discipline. Pour étudiants en psychologie la discipline est là pour aider les autres et pour mieux se comprendre soi-même.

 

La psychologie est une science. Pour devenir un psychologue et réussir sa licence et son master 2 en psychologie l’étudiant doit avoir un réel interêt pour les sciences humaines mais il faut aussi être prêt à affronter des matières scientifiques: statistiques, biologie, informatique, psychophysiologie et neurosciences.

Notre méthode

ODIEP va valider la capacité de l'étudiant à analyser les données de façon rationnelle, en faisant preuve de logique.

Lors du bilan d’orientation approfondi (voire de ré-orientation) de ODIEP pour les étudiants en L1 de psychologie ou les lycéens nous utiliserons nos tests « Personnalité » et « Etude de Potentiel » pour :

1/ Analyser finement le parcours scolaire et/ou universitaire concernant les matières suivantes : probabilités, chimie, biologie (SVT), anglais.

2/ Vérifier de l’aisance vis-à-vis de l’exercice de dissertation, le commentaire de texte et l’analyse de texte.

 

3/ Vérifier le degré d’autonomie: vérifier les aptitudes du jeune à travailler seul, à prendre des notes, à faire des recherches approfondies. Les cours magistraux accueillent entre 200 et 500 étudiants selon les facs.

4/ Analyser la gestion du temps : pour effectuer un travail régulier et préparé.

5/ Analyser la capacité de travail : le temps de travail personnel est d’environ 20 heures par semaine.

6/ Evaluer son esprit scientifique: à partir de la L3, la biologie, les neurosciences, les statistiques et la méthodologie expérimentale sont abordés.

7/ Connaître sa méthode de travail: la L1 de psychologie initie les étudiants à la philosophie, aux sciences du langage, aux lettres, aux langues, en conservant une approche pluridisciplinaire ouverte sur l’histoire, le droit et la sociologie.

8/ Mesurer le raisonnement déductif de l’élève. La L1 de psychologie est une science qui demande de la logique qu’il faut s’avoir retranscrire essentiellement par écrit mais aussi par oral.

9/ Connaître le degré d’empathie et de sociabilité car la psychologie étudie le fonctionnement des mécanismes mentaux, ce qui sous entend les comportements humains.

Témoignages

  • La première fois que je suis venue à ODIEP, j'étais en classe de première L, et en pleine interrogation quant à mon orientation secondaire. J'ai fais le choix de réaliser un bilan de compétence auprès de cette société, que j'avais connue de bouche à oreille, par une amie de ma mère. J'ai tout d'abord été accueillie par Monsieur de Lamazière lui-même, qui m'a principalement énoncé comment les séances d'orientation allaient se dérouler et qui a fait une première anamnèse. Si je me souviens bien je suis ensuite revenue trois fois au cabinet, rue Greffuhle à Paris, où j'ai alors rencontré Mme. Capelli, avec qui j'ai entrepris de découvrir mes qualités et mes intérêts premiers. Au cours d'entretiens nous avons d'abord défini avec précision mon parcours scolaire, et mon choix de filière Littéraire. Nous avons compris le sens que j'attribuais à ce que j'étudiais et les compétences que je mettais en place dans les matières où mes résultats étaient les meilleurs. Puis nous avons réaliser un test de personnalité, me permettant de mieux identifier mon caractère et les intérêts que je pouvais porter à différentes activités. En mettant en lien ces critères, et accompagnée d'une conseillère d'orientation psychologue pleine de bienveillance j'ai pu trouver un sens à ce qui me plaisait et émettre des idées de métiers dans lesquels je me serai projetée. Puis Mme. Capelli est moi-même avons cherché des formations correspondant à ces professions. Parmi trois projets qui me tenaient à cœur, j'ai finalement réussi à en choisir un, en tenant compte de critères bien conscients, tels que la durée de la formation, son contenu, ses débouchés, sa difficulté, sa quantité de travail, les notes demandées… En tout connaissance de cause, je n'avais alors plus peur de m'orienter vers des études de psychologie. Je suis aujourd'hui en deuxième année de Psychologie à l'Université Catholique de l'Ouest, et je suis fière de la décision d'orientation que j'ai prise alors. Par la suite, je suis revenue une seconde fois à ODIEP, au début de ma seconde année d'études supérieures. En grand questionnement quant à ce que je ferais en Master, et prise de stress car je ne savais pas dans quel domaine professionnel il valait mieux que je fasse mon prochain stage, je suis allée voir Monsieur de Lamazière, d'urgence. J'ai été contente par la rapidité avec laquelle il a prit ma demande en considération et par son accueil, très bon. N'ayant alors pas beaucoup de temps pour m'entretenir avec lui, il a su m'aider de manière brève et concise. Je lui ai exposé mon problème et les différentes hypothèses que j'avais émises. Parmi celles-ci figuraient différents choix de Masters, en neuropsychologie, en psychologie du travail, en psychologie de l'orientation… En l'espace d'une heure et demie environ nous avons réussi à préciser quels qualités et intérêts étaient requis pour y arriver. Après avoir établi précisément mes domaines de prédilection… nous avons comparé le tout et envisagé la spécialisation dans laquelle il était préférable que je me lance. J'ai donc choisi de continuer dans ce qui touche à l'orientation des personnes étudiantes (au sens large) et leur éducation. De plus, j'avais pour envie de faire un Doctorat après mon secondaire. Tout de suite, Le Directeur d'ODIEP m'a proposé de faire un stage auprès de sa société, dans le secteur Recherche, avec pour mission l'établissement du profil idéal de l'étudiant de Droit qui réussit sa première année d'étude. Monsieur de Lamazière m'a offert la chance de réaliser ce stage à la Bibliothèque National de France de Recherche. Mes sessions de conseils et les expériences que j'ai eu à ODIEP m'ont permis d'évoluer dans une voie qui me correspond tout à fait, et d'élaborer des projets d'avenir qui me tiennent à cœur. Pour la suite je vais travailler cet été pour une mission de recherche auprès d'ODIEP, et j'envisage de faire des stages dans le domaine de l'orientation et du coaching dès que possible.

    Octavie SCHNEIDER

    Voir tous les témoignages

    Contact