Contact

01 42 65 37 18
Organisme agréé par l'Etat

Nos services

Zéro motivation et procrastination, la clé pour définir ses objectifs (2/2)



Dans l’article précédent nous avions vu que le manque d’objectifs et de projets étaient la cause du manque de motivation et de la procrastination. D’ailleurs peut-être que vos enfants vous disent eux-mêmes qu’ils ne savent pas pourquoi ils travaillent, qu’ils n’y trouvent pas d’intérêt, qu’ils ont la flemme de travailler et que au lieu de ça, ils préfèrent sortir ou regarder la télé ? Afin de pallier à cette situation problématique nous allons définir une clé qui leur permettra de définir un grand objectif de travail, afin d’être motivé à étudier et à aller en cours. Cet objectif dont nous parlons projette le jeune dans sa vie future, c’est à partir d’idées qu’il a en tête et qu’il imbrique les unes aux autres, qu’un ensemble d’objectifs de plus en plus précis va se dessiner. Ainsi, l’étudiant va imaginer ce qu’il aimerait faire plus tard, sans opposer de limites à ses projets. Pour guider son imagination, il pourra questionner des aspects du travail qui pourraient motiver son projet futur :  le financier (combien d’argent veut-il gagner minimum ?), le type de relation qu’il veut entretenir (hiérarchiques, etc.), le temps qu’il consacrera à sa vie professionnelle et personnelle (famille à côté, etc.), s’il voudra être mobile (travailler l’extérieur, en bureau, international, etc.), etc. Pour vous aider, vous pouvez réaliser un bilan d’orientation qui permettra de définir les motivations et la personnalité du jeune afin qu’il se projette plus facilement dans son projet d’avenir.

 



 

< Zéro motivation et procrastination, comment se mettre au travail ? (1/2) Projet professionnel : pourquoi consulter un connseiller d'orientation ? >