Contact

01 42 65 37 18
Organisme agréé par l'Etat

Nos services

Des Etudiants en Soins Infrimiers en mauvaise santé

Selon une enquête menée par la FNESI (Fédération Nationale des Etudiants en Soins Infirmiers) sur 14 000 ESI, entre le 23 février et le 9 avril, la santé des étudiants infirmiers se dégrade. Une paupérisation du milieu étudiant amène 21,6 % d’entre eux à avoir un job hebdomadaire en plus de leurs études, « 48% des étudiants estiment avoir une mauvaise situation financière ».  Cet enjeu est difficile à articuler avec les 35 heures de cours/stage par semaine, qui provoque beaucoup de fatigue et de stress. A cause de ces problèmes financiers, plus d’un quart ont déjà fait un report d’étude. Il est à signaler que 2/3 d’entre eux disent manquer de sommeil, 60% des troisième année estiment y voire une dégradation depuis leur entrée en formation. De plus 21,7% d’entre eux consomment de la drogue. Ce mal être va d’autant plus loin que 78,6% d’entre eux disent être souvent voir tout le temps stressés. Pour pallier à ce mal 27,3% d’entre eux ont déjà pris des médicaments psychotropes, ils sont 36% parmi les 3ème année. 19% disent avoir déjà souffert de dépression et 7,4% avoir déjà eu des pensées suicidaires.

< 3729 bacheliers sans affectation et APB remis en cause par la CNIL Conseils pour réussir sa première année de licence >