Contact

01 42 65 37 18
Organisme agréé par l'Etat

Nos services

Mardi, plusieurs milliers de jeunes manifestaient contre la réforme du bac



Nombreux étaient les syndicats lycéens, étudiants et enseignants qui manifestaient ce mardi pour demander les retraits de projets de loi sur les nouvelles modalités d’accès à l’université et sur le nouveau baccalauréat, dont la réforme doit être annoncée le 14 février. Parmi eux le Snesup-FSU (premier syndicat chez les enseignants du supérieur), l’Unef (organisation étudiante), l’UNL et le SGL (syndicats lycéens), les syndicats FO, la CGT, Sud et d’autres se sont mobilisés.

A Rennes, la police a estimé à un demi-millier les manifestants mardi, montrant des lycéens inquiétés par l’avenir que leur propose le gouvernement. 300 personnes manifestaient dans les rues de Lille et de Bordeaux, toutes étaient venues protester contre ces réformes et contre une orientation jugée trop précoce au lycée. Les manifestants se sont mobilisés contre ce prochain « tri sélectif » lors de l’accès à l’université qui serait susceptible d’engager une compétition entre les lycéens. Et pour cause, elle pourrait les éloigner du but premier que veut l’enseignement, qui est d’acquérir un sens critique et des connaissances généralistes de qualité. En tout, en France se sont plusieurs milliers de manifestants qui ont défilé. Les syndicats ne comptent pas en rester là, d’autres manifestations vont être organisées avant que la loi ne soit votée.


< Pourquoi de moins en moins de femmes veulent travailler dans l'informatique ? Un étudiant sur deux réalise son master en plus de deux ans >