Contact

01 42 65 37 18
Organisme agréé par l'Etat

Nos services

L’organisation en PACES : une clé de la réussite !



  •  Etre vigilant, réactif et ordonné


Comme l’espace de travail de l’étudiant PACES est sacré, tout ce qui l’empêcherait de ce concentrer sur son travail (gâteaux, appareils électroniques, etc.) doit en être banni. Ainsi, au lieu de photos de famille et d’amis collées à son mur, il est préférable qu’il y ai des fiches et des plannings de révision. Son bureau doit être ordonné et ses feuilles de cours et ses polycopiés bien rangés, sinon l’étudiant risque de perdre du temps et de l’énergie à les retrouver ou risque de les perdre. Il faut qu’il soit strict avec lui-même et avec les règles de rangement qu’il s’impose. L’étudiant doit aussi savoir observer son environnement de travail afin de reconnaître le plus rapidement possible ce qui pourrait le pénaliser. Il peut par exemple repérer quand il manque de feuille et rapidement aller en acheter pour ne pas être pris au dépourvu, remarquer quand un cours lui manque pour le demander à un ami avant qu’il ne soit trop tard pour le réviser, etc. Il doit faire preuve de vigilance et de réactivité.



  • Avoir des capacités d’anticipation et être autonome


Il faudrait au moins un an de plus pour que tous les étudiants PACES finissent majors de la promo. Le manque de temps doit être pallié par une efficacité dans le travail de l’étudiant, grâce à une organisation réfléchie. Il doit être autonome dans la construction de son emploi du temps et prendre en compte ses propres besoins psychologiques et physiologiques, ainsi que ses capacités de travail. Il ne doit pas s’appuyer sur le planning des autres, celui-ci ne lui correspondrait pas. En première année de médecine la concurrence est rude, il est courant que de fausses rumeurs soient avancées, à l’Université Paris Descartes, pendant l’année universitaire 2014-2015, un étudiant avait envoyé un mail à toute sa promotion certifiant qu’une épreuve du concours était annulée et qu’il était donc inutile de la réviser. Dans la compétition, l’étudiant doit réfléchir à la planification de ses révisions de manière stratégique, et savoir quoi et pourquoi réviser chaque chose à chaque fois ; rien ne doit être laissé au hasard. Le but étant d’apprendre, de réviser et de s’entraîner beaucoup en peu de temps, l’étudiant ne doit pas réviser pendant toute la semaine uniquement ce qui tombera à la « colle » du Lundi, il s’agit de tout réviser pour le concours car toutes les notions y seront abordées, et ce chaque semaine.

  • Faire preuve de rigueur et avoir une maîtrise de soi-même


Le planning que l’étudiant a établi a été normalement réfléchi et réalisé en connaissance de cause. Il doit être respecté du mieux qu’il peut. L’étudiant doit réviser le matin, l’après-midi et en soirée, toute la semaine. Il n’a pas le droit de tergiverser à cette règle sauf si son emploi du temps le lui permet. C’est avec une maîtrise de soi-même évidente que le PACES arrivera à tenir sur le long terme et à réaliser toutes les tâches qu’il lui incombe de faire pour réussir son année. Quand il a planifié un temps de travail, il doit le respecter à 100 % et travailler à 100 %, en étant réellement présent et attentif à ce qu’il fait. Dès qu’il s’égare dans ses pensées ou qu’il a envie de faire autre chose de plus reposant, il doit avoir la force de dire « Non ». La règle est la même quand il a prévu un temps de repos, il doit vraiment le faire et s’y engager à 100 %. Chaque action qu’il entreprend doit être efficace car il n’aura pas le temps de la prolonger ou de la recommencer. Il doit ainsi faire preuve de maturité et être en capacité de comprendre les enjeux encouru s’il ne respecte pas son organisation. Comme dit J. Guitton « La règle d’or du travail intellectuel peut se traduire ainsi : ne tolère ni de demi-travail, ni de demi-repos. Donne-toi tout entier ou détends-toi absolument. Qu’il n’y ait jamais en toi de mélange des genres ».



 

< Préparer son entretien d'embauche : la méthode S.T.A.R. Réforme de l'université : ce qui va changer à la rentrée 2018 >