Contact

01 42 65 37 18
Organisme agréé par l'Etat

Nos services

FIN DU NUMERUS CLAUSUS ?

2 octobre 2018

Le gouvernement pourrait décider lors de la présentation de la réforme des systèmes de santé, le 18 septembre, de transformer les études de médecine, modifiant notamment le numerus clausus instauré en 1972. En lançant la concertation préalable à cette réforme qui entend transformer le système de santé, le gouvernement avait promis en février «une réflexion sans tabou sur le numerus clausus», qui fixe chaque année le quota d’étudiants admis en deuxième année de médecine à l’issue d’un concours exigeant qui élimine 80 % des candidats. Le gouvernement aurait «deux options sur la table» selon France Info: soit remplacer le numerus clausus par un «numerus apertus», c’est-à-dire un nombre minimal de places défini à l’échelle nationale et qui pourrait varier selon les régions, soit laisser le choix aux universités de former autant de médecins qu’elles le souhaitent.

< PRECONISATIONS PARCOURSUP 2019