Contact

01 42 65 37 18
Organisme agréé par l'Etat

Nos services

APB supprimé : ce qui va le remplacer

Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal l’ont annoncé : APB va être supprimé. Une « concertation sociale » est en marche pour que dès 2018, une nouvelle plateforme voit le jour. La ministre a souligné que celle-ci ne connaitra pas la loi du « premier arrivé, premier servit » et n’aura pas recours au tirage au sort. Le nombre de vœux, qui s’élève aujourd’hui à 24, sera sûrement réduit afin « d’éviter les orientations par défaut ». Aussi l’appellation APB qui évoque de trop mauvais souvenirs sera renommée. Afin que l’orientation et les choix des candidats soit améliorés, il est possible que des jeunes en service civique soient missionnés dans les lycées et universités afin de tenir des modules orientation. Comme l’avait promulgué Macron, pour être sélectionnés dans une formation, les candidats devront présenter un certain nombre de prérequis, au risque de devoir suivre une formation complémentaire.

 

 

< Erasmus, oui mais à quel prix ? Universités publiques, universités privées : ce qui les différencient >